Qu’elle soit rose ou grise, cuite ou crue, l’échalote accompagne votre cuisine estivale.
Plante condimentaire présente sous forme de bulbe, l’échalote se cultive facilement et possède deux périodes de plantation.
L’échalote est indispensable dans votre potager !

Au sommaire :

Quelle variété d’échalotes cultiver ?
Où placer les échalotes ?
Comment planter l’échalote ?
Comment entretenir l’échalote ?
Quand récolter les échalotes ?

Quelle variété d’échalotes cultiver ?

Il existe plusieurs variétés d’échalotes qui se différencient selon leur conservation, leur goût et leur couleur :

– L’échalote Longue Jermor est une variété d’échalote classique à bonne production et à la chair blanc rosé.

– L’échalote Pikant est une échalote précoce à la chair rose. Elle a l’avantage de se conserver longtemps.

– L’échalote Griselle est une variété d’échalote tardive à chair grise. Elle possède beaucoup de goût.

– L’échalote Red Sun est une échalote ronde et rose qui a l’avantage de très bien se conserver.

D’une manière générale, les variétés d’échalotes à la chair rose se conservent plus longtemps que les variétés à chair grise mais celles-ci sont plus savoureuses.

Où placer les échalotes ?

Les échalotes se placent dans un sol léger et bien drainé. Elles craignent en effet l’humidité.Si votre terre est lourde, il est recommandé de placer vos échalotes sur des buttes pour garantir un meilleur drainage. L’échalote affectionne également un sol légèrement sableux.

L’emplacement choisi pour les échalotes ne doit pas être fumé. Il vaut mieux attendre six mois après un apport de fumier, avant de cultiver les échalotes.

Concernant l’exposition, l’emplacement des plants d’échalotes doit être bien ensoleillé.

 

Vous pouvez placer les échalotes à proximité des fraisiers, des carottes, des tomates et des salades. En revanche, les échalotes ne supportent pas la compagnie des légumineuses.

Comment planter l’échalote ?

La période de plantation des échalotes a lieu selon la couleur : en automne pour l’échalote grise et au printemps pour la rose.
Lorsque vous vous procurez des bulbes en jardinerie, veillez à ce qu’ils portent l’étiquette bleue du SOC (Service officiel de contrôle), qui certifie des plants sains.

Pour planter des échalotes :

  1. Enfouir le bulbe la pointe vers le haut en laissant la pointe affleurer au niveau du sol
  2. Laisser une douzaine de centimètres entre les plants
  3. Espacer les rangs d’une trentaine de centimètres
  4. Arroser légèrement

Les feuilles apparaissent un mois après la plantation des bulbes d’échalote. Sous terre, le premier bulbe, appelé caïeux, va donner alors naissance à d’autres bulbes.

Comment entretenir l’échalote ?

L’échalote ne demande que très peu d’entretien.

Il n’est même pas nécessaire de lui apporter du compost, ni de l’arroser ! En cas de sécheresse, l’échalote se contente d’un seul arrosage, autour de son premier mois de plantation.

La seule mesure d’entretien consiste à biner régulièrement.

Si vous voyez des maladies apparaître, elles sont généralement dues à un pourrissement du bulbe en raison d’un excès d’eau ou d’un apport de compost.
Le mieux est d’arracher les plants contaminés. Quant au mildiou, il peut être traité préventivement à la bouillie bordelaise.

Pour garantir de bonnes échalotes, il est nécessaire de couper les fleurs lorsqu’elles apparaissent. En effet, produire des fleurs épuise le bulbe.

Quand récolter les échalotes ?

La récolte des échalotes s’effectue lorsque les feuilles jaunissent aux deux tiers.
Arrachez alors les bulbes et faites les sécher sur place, au soleil, pendant quelques jours. S’il pleut beaucoup, abritez-les.

Conservez les échalotes dans un endroit frais et sec. Les échalotes grises se conservent jusqu’aux alentours du mois de décembre, tandis que les roses, jusqu’au mois de mai de l’année suivante.

Les échalotes peuvent aussi se récolter « au vert », c’est-à-dire en les consommant pendant que les feuilles, consommables aussi, sont encore vertes.