Le terreau permet de remplacer le sol dans les pots, d’améliorer la terre quand elle est mauvaise. Il crée un environnement idéal pour les racines des végétaux lors de leur plantation.

La qualité d’un bon terreau est difficile à déterminer du premier regard. Ce n’est pas parce qu’il est noir et qu’il contient des points blancs qu’il est bon. Si le terreau est mauvais, il se compacte après quelques arrosages et asphyxie les racines des plantes. De même, un terreau trop lourd ne permet pas un bon ancrage des racines.
Un bon terreau doit donc être ni trop humide ni trop sec. Le taux d’humidité à l’utilisation doit être de 60 ou 70%.

Au sommaire:

  1. Qu’est-ce que le terreau universel ?
  2. Que trouve-t-on dans un sac de terreau ?
  3. Les terreaux spécifiques

Qu’est-ce que le terreau universel ?

Le terreau universel est le terreau le plus courant. On peut aussi parler de terreau horticole. Il est composé essentiellement de tourbe blonde (60%) et de compost d’écorce de pin (40%).

La tourbe peut être remplacée par des fibres de bois. Ils sont parfois enrichis avec des engrais, du fumier, des algues ou de l’argile. Ce terreau est utile pour tout : le semis, l’amélioration de la terre, le rempotage, etc. Tous les fabricants proposent un terreau universel et la guerre des prix a souvent lieu sur ce type de terreau.

Que trouve-t-on dans un sac de terreau ?

Un sac de terreau est composé d’un mélange de matériaux dont la proportion varie selon le type de terreau et selon le fabricant. Le contenu des sacs de terreau est soumis à des normes.

On trouve dans un sac de terreau :

  • Un support:
    • La tourbe blonde de sphaigne qui a la capacité de se ré-humidifier rapidement.
    • La tourbe brune apporte une cohésion.
    • La fibre de coco s’humidifie vite et assure une bonne diffusion de l’eau.
    • Les fibres de bois remplacent la tourbe et assurent un bon drainage.
    • Le compost d’écorce apporte des matières organiques.
  • Les matériaux qui gardent l’humidité:
    • La terre végétale assure une réserve d’eau.
    • L’argile améliore la perméabilité et stock les éléments fertilisants.
  • Les matériaux drainants:
    • La perlite améliore l’aération du sol.
    • Le sable permet aussi d’aérer le sol et évite le compactage du sol.
  • Les éléments nutritifs:
    • Le fumier apporte des éléments nutritifs indispensables au bon développement des végétaux.
    • Les algues apportent des oligoéléments.
    • L’engrais minéral possède des éléments fertilisants.

Les terreaux spécifiques

Les terreaux spécifiques sont adaptés à certaines plantes. Par exemple les terreaux pour plante de terre de bruyère ont un pH acide et conviennent particulièrement aux camélias, aux rhododendrons, aux hortensias, etc.

La terre végétale, riche en argile, retient bien l’eau et convient à bon nombre de plantes. Les terreaux spécifiques pour rosiers, géraniums et agrumes sont enrichis en oligoéléments ainsi qu’en potasse et acide phosphorique dans le but d’une floraison optimale. Les terreaux pour gazon sont riches en azote, pour la pousse des feuilles.

Le terreau pour cactus est enrichi en sable et convient tout aussi bien pour les rocailles.