L’effeuillage d’un bonsaï à feuilles caduques est nécessaire tous les deux ou trois ans. Cette taille permet de provoquer une nouvelle feuillaison. Elle provoque également la nanification des feuilles par rapport à la ramure de l’arbre.

Cette opération de taille est déconseillée pour les espèces à fleurs et à fruits. Elle ne s’effectue jamais après un rempotage.

Si vous possédez une espèce à grandes feuilles, la taille consiste à couper la moitié du limbe, c’est-à-dire la moitié de la feuille, à l’aide d’une paire de ciseaux à bonsaï. Les feuilles vont alors tomber et d’autres, plus petites, vont faire leur apparition.

Si vous possédez une espèce à petites feuilles, la taille consiste à supprimer l’ensemble du feuillage, en coupant le pétiole (la « tige » de la feuille) entre 5 millimètres et 1 centimètre, à l’aide d’une paire de ciseaux à bonsaï. La coupe doit être franche.

Après l’effeuillage, placez votre bonsaï à l’abri du plein soleil et des courants d’air. En attendant l’arrivée des nouvelles feuilles, diminuez les arrosages et arrêtez les apports d’engrais.

Pour entretenir la taille en cas d’arbre trop touffu, vous pouvez, chaque année, supprimer une partie des feuilles situées au centre de la ramure.

Dans tous les cas, la taille d’effeuillage d’un bonsaï s’effectue avec minutie.