Afin de vous éviter toutes complications, une porte de garage à roulement s’entretient généralement une fois par an.
Accessible à tous, cette opération d’entretien permettra d’optimiser la durée de vie de votre porte de garage le plus longtemps possible.

Les 3 vérifications à faire pour l’entretien d’une porte de garage

  1. Commencer par vérifier que la roue ne frotte pas trop le rail ou qu’elle ne reste pas coincée dessus.
    Il est en effet fréquent que des fictions se créent entre la roue et le rail à la longue, entrainant des problèmes pour fermer votre porte de garage.
    Si c’est le cas, desserrer les écrous retenant les supports au cadre de porte et laisser environ une dizaine de mm entre la porte et le rail.
  2. Vérifier de la même manière l’existence ou non de frictions  entre la porte de garage et le butoir de cette même porte. Un frottement pourra en effet à terme abimer votre porte voire empêcher sa bonne fermeture.
    Si c’est le cas, desserrer là encore  les écrous fixant le rail aux supports et bouger les jusqu’à faire disparaitre le frottement.
  3. Enfin, la dernière étape d’entretien de votre porte de garage à roulement est de vérifier la tension du ressort permettant son ouverture ou sa fermeture.
    Si la porte s’ouvre trop rapidement ou trop lentement, il faudra régler la tension du ressort.
    Pour cela, bloquer la porte à l’aide de serre-joints ou d’un étau et déplacer le crochet placé sur le support du rail en fonction de la tension souhaitée.

En suivant ces 3 étapes d’entretien de votre porte de garage à roulement, vous devriez n’avoir aucun problème avec elle ! Pensez également à bien isoler votre porte de garage pour faire des économies d’énergie.