De nombreuses plantes peuvent se bouturer par la tige, c’est-à-dire en prélevant les extrémités des tiges. Il s’agit de couper une tige d’une plante en bonne santé et de la déposer dans l’eau ou la terre.

Pour ce faire, différentes techniques existent et s’appliquent selon la plante :

  • Soit en prélevant une extrémité de tige, appelé le bouturage de tête
  • Soit en utilisant un tronçon de tige

Le bouturage de tige : le bouturage de tête

Le bouturage de tige et de tête permet de produire de nouvelles plantes mais aussi de rajeunir la plante mère car les parties restantes des tiges vont ramifier.

  • Prélever des extrémités de tiges d’environ 10 cm de longueur.
  • Remplir un pot en terre d’eau
  • Le recouvrir d’un film plastique
  • Percer l’emplacement des boutures
  • Introduire les boutures
  • Placer les boutures dans un endroit où la température ambiante est de 20°C

Lorsque des racines sont apparues, la bouture de tige et de tête peut se mettre en terre

  • Sortir les boutures de l’eau
  • Remplir un pot d’un mélange égal de tourbe, de sable et de terreau
  • Préparer des trous pour ne pas abîmer les racines
  • Repiquer les boutures
  • Arroser

Un mois après le bouturage de tête, vous pouvez éventuellement apporter un engrais à la nouvelle plante.

Le bouturage par tronçon de tige

Le bouturage par tronçon de tige consiste à couper une tige en plusieurs morceaux pour faire des boutures et donner un coup de jeune à la plante.

  • Utiliser les plus grosses tiges et en faire des tronçons de 10 cm environ
  • Aligner les tronçons dans une terrine remplie de tourbe et de sable à part égales
  • Humidifier
  • Placer au chaud et à l’étouffée : une petite serre d’appartement peut être nécessaire

Des plantules vont se développer le long des tronçons. Vous pouvez alors mettre vos boutures par tronçon de tige en terre dans des pots individuels