Le crépi se pose facilement sur un mur.
C’est un revêtement mural à base de plastique infissurable. L’une des qualités majeures du crépi est de faire respirer le mur : l’humidité ne s’y accumule pas.

Paradoxalement, c’est le choix du rouleau à crépi qui est le plus important pour obtenir le résultat souhaité.
En effet, c’est le rouleau qui va déterminer la qualité et le rendu du grain du crépi.

Préparation du mur avant de poser le crépi

Si vous n’êtes pas habitué au maniement d’un rouleau, exercez-vous tranquillement sur un panneau de bois.

Choisissez votre rouleau à crépi en fonction du grain voulu : un rouleau de laine pour le crépi fin ou un rouleau à alvéoles pour le crépi épais. Attention, pensez à bien nettoyer votre rouleau après la pose du crépis, sous peine de ne plus pouvoir l’utiliser par la suite !

Le mur doit être propre et lessivé pour accueillir le crépi.

Ne vous inquiétez pas si le mur possède quelques trous peu profonds.
Aucun ponçage n’est nécessaire, le crépi camouflera toutes les aspérités.

Les étapes pour poser le crépi au mur

  1. Commencer le crépissage par les angles des murs. Prendre pour cela une brosse large imbibée de crépi.
  2. Plonger ensuite le rouleau dans le crépi. Faire attention de bien répartir le crépi sur tout le rouleau.
  3. Faire ensuite glisser le rouleau de crépi en commençant toujours par le haut.
  4. Pour appliquer le crépi, commencer toujours par la partie du mur la plus à droite. Procéder lentement, petite partie de mur par petite partie de mur jusqu’à atteindre la gauche du mur. Cela vous permettra d’obtenir un crépi au motif uniforme. 

Pensez aussi à consulter notre fiche sur la peinture d’un mur au pistolet.