Préparatifs avant la pose de l’ossature bois

L’ossature est faite de tasseaux de bois cloués ou vissés.
Elle s’adapte sur tous les murs à condition qu’ils ne soient pas déformés.
Assurez-vous donc avant la pose d’avoir un mur adapté en vous servant d’un fil de plomb.

Pour calculer le nombre de tasseaux qu’il vous faut, multipliez par 5 le périmètre de la pièce.
Rajoutez ensuite 10% supplémentaire pour la casse éventuelle.

Tracer la place de l’ossature bois

Cette ossature en bois sera suffisante pour la pose des lambris. La pose de panneaux de bois nécessitera en plus de suivre le paragraphe d’après pour rajouter des tasseaux.

Cette fiche part sur la postulat d’un mur d’une hauteur de 2,40 mètres. Rajouter ou enlever des rangées selon votre propre hauteur de mur.

Commencer par tracer la première rangée à 10 cm du plafond, puis la dernière à 5 cm du sol.

Répartir les 3 autres rangées de manière équilibrée entre le premier et le dernier tasseau.
Laisser dans tous les cas au moins 2 cm entre chaque trait pour laisser circuler l’air une fois les tasseaux posés.

Utiliser ensuite un niveau pour s’assurer d’avoir tracé des traits droits.

Particularités de l’ossature pour panneaux de bois

Attention, l’ossature est différente dans le cas de la pose des panneaux de bois.
Il  faut en effet rajouter des tasseaux verticaux de la hauteur sous plafond moins 15 cm.

Pour cela, choisir un côté et placer un tasseau de manière verticale.

Prendre ensuite la largeur d’un panneau de bois et la reporter au mur pour placer le deuxième tasseau.

Remplir le mur ainsi de suite.

Placer enfin les 5 rangées horizontales de la même manière que pour une ossature à lambris.

Préparer les tasseaux

Prendre un tasseau et tracer un trait au milieu de celui-ci.

A l’aide d’une perceuse électrique, percer un trou au milieu de ce trait et faire la même chose tous les 20 cm.

Fraiser ensuite avec une mèche chacun des trous pour ne pas que les vis dépassent par la suite.

Placer alors le tasseau le long du tracé sur le mur et marquer au crayon les différents emplacements des vis.

Se munir alors d’un marteau et de chevilles et enfoncez-les dans les trous. Ne les faites pas dépasser.

Fixez ensuite le premier tasseau sans forcer, pour pouvoir le dévisser par la suite.

Continuez alors à remplir le tracé de cette rangée, en laissant un intervalle de 2 cm entre chaque tasseau.
Vérifiez avec le niveau l’horizontalité de votre rangée de tasseaux puis passez à la suivante.

Enfin, prenez votre fil à plomb pour vérifier l’absence de décalage entre les tasseaux.
Si c’est le cas, dévissez simplement le tasseau et insérez une cale très fine.