Pour entretenir et nettoyer votre toiture, vous devez utiliser une échelle. Actuellement, il existe un équipement spécifique pour vous garantir une meilleure adhérence et une sécurité optimale lors de l’intervention : l’échelle de toit.

L’échelle de toit : c’est quoi au juste ?

C’est une échelle spécifique qui permet d’accéder facilement à la toiture. Pour se déplacer en toute sécurité, il suffit de la poser sur la toiture. L’échelle est dotée de plusieurs accessoires pour garantir une sécurité optimale aux utilisateurs. Toutefois, plus les accessoires sont variés, plus le matériel sera cher. On peut citer par exemple :

  • la main courante avec laquelle vous pouvez accrocher une ligne de vie
  • les roulettes : elles permettent de déplacer facilement l’échelle
  • le porte-outil
  • les crochets de faîtage
  • et la barre d’appui

L’équipement de protection individuelle (EPI) s’ajoute à cette liste :

  • un harnais
  • un point d’ancrage
  • une longe avec des mousquetons

L’échelle de toit existe en modèles très diversifiés. Si vous optez pour un modèle classique, il peut être utilisé aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur. L’échelle conçue en bois est la plus courante et est très appréciée par le fait qu’elle assure une grande stabilité grâce à ses manchettes. Cependant, c’est un matériau qui s’use rapidement. Donc, un entretien régulier est nécessaire. L’échelle aluminium est plus légère et les marches sont antidérapantes. Ses atouts ? C’est le choix idéal pour travailler en hauteur, car elle peut s’adapter facilement à la pente du toit. Il y a aussi les échelles qui allient le bois et l’aluminium. Si vous voulez accéder aux différentes offres en échelle simple cliquez ici

Quelle échelle de toit choisir ?

Le choix d’une échelle se fait en fonction de vos besoins. L’objectif ? Acheter une échelle qui vous fournit un accès facile et sécurisé en hauteur. Pour le matériau, l’aluminium offre un bon compromis. Il est très apprécié pour sa grande souplesse, sa légèreté et sa résistance aux intempéries. De plus, elle est pliable. Cependant, pour garantir une durée de vie plus longue au matériel, il faudrait acheter des produits de bonne qualité. Quand à l’acier, il est robuste, mais lourd et onéreux. Le bois est le plus abordable, mais il faudrait le traiter afin qu’il puisse résister aux aléas météorologiques. Si vous devez travailler à proximité d’un matériel électrique, il vaudrait mieux se tourner vers le bois, car c’est un matériau non conducteur. Toutefois, si l’échelle est humide, elle devient une conductrice d’électricité. Pour votre sécurité, il est alors préférable d’opter pour une échelle en fibre de verre. Néanmoins, cette dernière coûte très cher et est plus lourde que les autres matériaux

Pour la longueur, mesurez la hauteur à atteindre et ajoutez 1 mètre au résultat. Pour le poids, afin de pouvoir le déplacer facilement sans avoir à demander l’aide d’autrui, pesez l’échelle.

Il faudrait tenir compte de la capacité de charge ou du poids maximal que l’échelle peut supporter (personne  et matériel). Des matériaux de couverture peuvent vous aider à atteindre rapidement la charge maximale. Ce qui peut causer des accidents.

Voici d’autres points importants à ne pas négliger lors du choix de votre échelle, notamment si vous allez travailler dans un endroit difficile d’accès :

  • les barreaux : pour bénéficier d’un meilleur appui, privilégiez les barreaux ultras larges. Ils garantissent un bon équilibre de l’échelle lorsque vous montez et descendez. Mais si vous recherchez une stabilité optimale, optez pour les barreaux en D. Ils disposent d’une face plane horizontale assurant une bonne adhérence
  • les pattes ajustables : les échelles dotées d’une patte ajustable conviennent parfaitement aux surfaces non planes et accidentées

Quoi qu’il en soit, avec les progrès technologiques, les échelles sont vendues sur le marché sont de plus en plus performantes et pratiques à l’instar d’une échelle coulissante, d’une échelle transformable

Comment installer l’échelle en aluminium sur le toit ?

Tout d’abord, lorsque vous prévoyez de monter sur le toit, assurez-vous que la météo soit agréable. Il vaudrait mieux travailler en temps sec et sans vent. Ensuite, portez des chaussures antidérapantes et munissez-vous du kit de sécurité. Enfilez le harnais antichute (ajustez-le à votre corps) et accrochez la longe sur le harnais (le point de fixation se trouve près du torse).

Maintenant, posez une échelle classique sur le mur afin qu’elle puisse prendre appui et stabilisez-la. Montez dessus et essayez d’atteindre le toit avec l’échelle de toit. Une fois arrivé, mettez l’échelle sur le toit et montez jusqu’à la faîtière à l’aide des roulettes. Après, retournez l’échelle pour bloquer les crochets (les crochets sont à reposer sur l’autre versant du toit). Assurez-vous que l’échelle soit bien droite et solide pour supporter votre poids. Quand l’échelle de toit est prête, attachez votre longe avec un mousqueton à l’échelle de toit et montez-la. Vous pouvez maintenant vous déplacer sur le toit en toute sécurité.

Remarque : Vous pouvez déplacer l’accroche et les échelles en cas de besoin.

Petits conseils !

Il faut éviter à tout prix que l’échelle prenne appui sur la gouttière du toit, car cette dernière ne peut pas soutenir le poids des travailleurs.

En cas de travail sur un toit à pente raide, choisissez des crochets fabriqués par le fabricant de l’échelle de toit pour une bonne cohérence des matériaux.

Il est possible d’acquérir des accessoires supplémentaires pour stabiliser l’échelle ou pour vous protéger : tapis antidérapants à placer sur le sol, coussins de protection, protecteur de gouttière en caoutchouc, barre stabilisatrice, support à échelle, etc.

Sélectionner une échelle qui vous convient vous permettra de vous sentir en sécurité lors de l’intervention et de travailler en toute sérénité. Alors, il vaudrait mieux payer plus cher pour un équipement de qualité.