La soudure (ou brasage) est accessible à tout le monde. Néanmoins, c’est seulement avec l’expérience que vous arriverez à faire une soudure réellement propre et sûre. Pour accélérer votre apprentissage, n’hésitez pas à suivre ces conseils !

Consultez également notre fiche sur la technique du brasage tendre si vous n’avez jamais fait de soudures.

Quelques règles pour une soudure parfaite

  • Vos pièces de métal doivent être correctement décapées et sans impuretés afin de permettre à l’alliage d’avoir le meilleur mouillage possible sur la pièce (c’est-à-dire que l’alliage doit recouvrir parfaitement la partie à souder).
    Cette opération peut être simplifiée avec une soudure auto-décapante ou en utilisant de la pâte à souder.
  • La pâte à souder doit être utilisée pour faciliter le brasage de certains métaux comme le laiton, l’acier ou le constantan.
    La pâte à souder permet d’accélérer la prise de la soudure tout en décapant les pièces sous l’action de la chaleur.
  • Les pièces à souder doivent être placées de manière à respecter le principe de capillarité.
    Ce principe concerne le fait qu’un liquide va se répandre en cas de contacts jointifs entre deux corps solides.
    Les pièces doivent donc se recouvrir partiellement ou s’emboîter afin de répandre correctement la soudure.
  • Il faut toujours veiller à chauffer les pièces et non pas l’alliage. L’alliage doit fondre au contact des pièces et non pas au contact du fer.
  • En cas de soudure sur une pièce alimentaire, assurez-vous d’utiliser de l’étain pur sans décapant. Le métal devra être au préalable enduit d’une graisse spécifique à faire bouillir avant de laisser fondre l’étain.

En suivant ces quelques conseils, vous arrivez sans difficulté à faire des soudures propres et solides !

Retrouvez d’autres fiches sur la soudure :  choisir un fer à souder, souder à l’arc…