Bien choisir ses vis

La vis est un moyen efficace et sûr pour réparer ou pour relier deux pièces ou objets l’un à l’autre.
Son avantage est aussi d’être facilement démontable en cas d’erreur ou de volonté de modification.

La plupart des vis sont fabriquées en acier, et ont des formes différentes selon les usages auxquels elles sont destinées. La tête (partie au bout de la tige de la vis) est souvent la partie qui varie le plus, puisqu’elle peut être fendue, carrée ou étoilée.

Le filetage (c’est-à-dire les rainures en spirales autour d’une vis) sera plus ou moins profond en fonction du matériau auquel la vis est destinée. Plus le filetage est serré, plus la vis tiendra solidement.
Un filetage important est donc nécessaire pour les matériaux fragiles ou friables (comme le placoplâtre).

Les vis sont utilisables avec un simple tournevis (certaines nécessitant néanmoins une clé Allen), mais s’emploient dans l’idéal avec une visseuse électrique.

Si vous n’avez pas de visseuse électrique, optez alors pour un tournis avec embouts interchangeables, ce qui vous permettra un gain de temps non négligeable.

Pour solidifier totalement certains travaux, l’utilisation de chevilles s’avère nécessaire.
La cheville permet en effet de bloquer la vis et d’empêcher tout déplacement. Pour en savoir plus sur les différents types de cheville, consultez notre fiche en cliquant sur le lien.

Les plus gros travaux nécessiteront impérativement un écrou afin de renforcer la fixation.

Principaux types de vis

Vis pour le bois :

Ces vis pourront avoir une tête plate fraisée ou ronde.
La vis plate est la plus répandue, principalement en menuiserie puisque sa tête ne dépassera pas de la surface.
La vis à tête ronde s’utilise plutôt pour les travaux de quincaillerie ou pour fixer du métal sur du bois, grâce à sa forme qui permet un serrage plus efficace.

Vis à bois : elles sont idéales pour tous les petits travaux de fixations au quotidien.

Vis à aggloméré : comme son nom l’indique, elles sont conçues pour les panneaux agglomérés dérivés du bois.

Vis à placo :

Les vis pour placo se distinguent par un filetage rapide, ce qui les rendent plus difficile à arracher que les vis à bois.
Ce filetage plus marqué permet en effet d’ancrer la vis plus solidement et de la rendre plus difficile à arracher sur un matériau fiable comme le placoplâtre.

Vis pour les métaux :

Vis autoforeuse : Elles permettent le perçage des grandes armatures métalliques car leur pointe permet et de percer et de fixer en même temps.

Vis à tôle (ou vis auto-taraudeuse) : Elles s’utilisent pour les plaques de métal plus mince et se trouvent le plus souvent dans l’industrie et la construction.
Attention : il faudra d’abord percer un trou du même diamètre que la vis avant le vissage.

Pensez également à consulter nos fiches sur les autres outils de fixation  comme les rivets.