Les engrais verts sont des plantes semées puis enfouies dans le sol pour l’enrichir. On peut aussi les couper et les répandre en couche épaisse sur une terre à régénérer. Cet engrais naturel a l’avantage d’étouffer la mauvaise herbe et de fertiliser le sol par sa décomposition rapide.

Les engrais verts s’utilisent surtout au potager pendant les mois où la terre est libre de cultures nourricières. Ils apportent de même un peu de couleur entre les feuilles vertes des légumes.

Quel est le principe des engrais verts ?

Les engrais verts sont des plantes aux racines profondes qui vont chercher les éléments nutritifs et les oligo-éléments dans le sol.
Elles remontent ces éléments à la surface et en font profiter les autres plantes.
Lorsqu’elles sont enfouies, elles libèrent ces éléments nutritifs.
Leurs racines fragmentent les couches profondes de la terre, ce qui rend la terre plus propice au développement des plantes et la rend plus facile à travailler pour le jardinier.
Les plantes d’engrais verts ont aussi une pousse rapide et dense qui permet de diminuer les risques de perte par ruissellement des éléments nutritifs.
Enfin, beaucoup de ces plantes sont répulsives pour les parasites du potager.

Comment planter et utiliser les engrais verts ?

Les engrais verts sont des plantes très faciles à planter :

  1. Semer à la volée à la période requise par l’espèce
  2. Recouvrir d’une fine couche de terre
  3. Tasser le sol avec le côté plat du râteau ou une planche
  4. Arroser en pluie fine pour ne pas déplacer les graines ou provoquer des rigoles
  5. Laisser pousser
  6. Enfouir les engrais verts sur place dans la couche superficielle du sol à l’aide d’une fourche-bêche ou utiliser les plantes coupées dans les parcelles à régénérer
  7. Recouvrir de terre

Selon la saison, attendre quinze jours à un mois avant de repiquer ou de semer vos plantes.

Quelles sont les plantes à engrais verts ?

Les plantes que l’on peut utiliser pour faire de l’engrais vert produisent un feuillage dense et couvre rapidement le sol.
Certaines poussent en quelques semaines, d’autres occupent la parcelle pendant des mois.

  • Le trèfle permet de garder la terre humide et fixe l’azote atmosphérique.
  • Le lupin permet d’enrichir en azote les sols pauvres et sableux. Choisir l’espèce Lupinus Luteus.
  • Le sarrasin permet d’extraire le phosphore du sol pour en faire profiter les autres plantes. Il se cultive en été entre les rangs de légumes.
  • Le seigle produit de l’humus. Il est rustique et couvre bien les sols en hiver. A semer en automne et à enfouir au printemps.
  • La moutarde permet de lutter contre les vers nuisibles. Elle pousse en quelques semaines et se sème du printemps à l’été.
  • La phacélie permet de lutter contre les vers nuisibles, étouffe la mauvaise herbe et améliore la structure de la terre. Elle met deux mois à fleurir et sa floraison est bleue.