L’ajout d’un bassin dans votre jardin permet d’animer et d’apporter une nouvelle vie : les libellules, les rouges-gorges et les grenouilles s’inviteront pour profiter de l’eau et de la végétation aquatique. Un bassin offre un spectacle continu pour tous.
Avec les matériaux actuels, la création d’un bassin, de même que son entretien, ne sont plus aussi difficiles !
Créer un bassin apporte une note de romantisme et de fraîcheur au jardin !

Où placer un bassin dans mon jardin ?

L’emplacement du futur bassin dans votre jardin doit être mûrement réfléchi. La pérennité de l’écosystème qui va se développer en dépend.
Pour bien placer votre bassin dans votre jardin, respectez ces quelques consignes :

  • La proximité des arbres est à éviter car les feuilles mortes risquent d’envahir et polluer l’eau.
  • La proximité des massifs floraux ou arbustifs est à éviter car leurs traitements risquent de polluer l’eau.
  • L’emplacement idéal reste une exposition en plein soleil. Le bassin doit pouvoir bénéficier d’au moins 5h d’ensoleillement par jour pour obtenir un bon équilibre biologique et éviter la prolifération des algues.
  • Son intégration dans l’ambiance est aussi à réfléchir : quelle ambiance voulez-vous donner à votre jardin ? Un bassin découvert au hasard d’une allée, par exemple, constitue un havre de paix mais il est souvent placé de façon à pouvoir être vu de la maison.
  • L’accès au bassin doit être facile : évitez les pentes. Son entretien sera facilité par la suite.
  • Si vous avez des enfants en bas âge, pensez à leur sécurité : un petit grillage fera l’affaire en attendant qu’ils grandissent.

Comment concevoir le bassin ?

Après avoir choisi l’emplacement du bassin, il faut concevoir sa forme avant de passer aux travaux. Le projet doit être bien pensé : les modifications seront ensuite impossibles.

Il est préférable de concevoir votre bassin au printemps ou au début de l’été pour permettre aux plantes de s’acclimater avant l’hiver.
Les dimensions du bassin doivent s’intégrer dans votre jardin mais prévoyez un bassin de 6m2 minimum. Selon vos envies, vous pouvez penser à intégrer une petite cascade alimentée par une pompe.

Quelles sont les étapes pour concevoir et créer le bassin ?

  1. Prévoyez un grand dégagement.
  2. Vérifiez que le sous-sol n’est pas trop rocheux et qu’il ne contient pas de conduites et de câbles.
  3. Une fois le choix établi, tracez le contour avec une corde et fixez-le avec du plâtre.
  4. Creusez le trou de votre bassin en faisant différents niveaux de profondeur, utiles pour la répartition de la faune et de la flore : le pourtour sera la zone marécageuse et doit être au moins de 0,20m. La zone pour les nénuphars, de 0,80m et la zone pour les poissons d’1m.
  5. Les bords du bassin doivent être mis à niveau. Retirez tous débris et installez un feutre géotextile sur 5cm de sable, pour protéger la bâche.
  6. Disposez sur le trou une bâche en PVC (liner). Si votre bassin est supérieur à 4m, mieux vaut faire faire votre bâche sur mesure ou faire souder deux bâches en usine.
  7. Prévoyez 60cm de bâche pour les rebords.
  8. Fixez les bords avec des pierres ou des parpaings.
  9. Faites couler doucement l’eau : elle va permettre de plaquer la bâche contre les parois. Arrêtez le remplissage à 10cm du bord.
  10. Faites disparaître la bâche sur les côtés en installant des bordures en pierre, en dalles ou en gazon.

Quelles plantes pour mon bassin ?

Les plantations ne doivent pas occuper plus des deux tiers de votre bassin, pour garantir un bon équilibre.
La gamme de plante pour bassin est large, quelque soit la zone à habiller.

  • Dactylorhiza purpurea est une plante pour les rives du bassin. Elle a besoin d’un sol frais et humide. Elle tolère les sols neutres. Dactylorhiza purpurea préfère une exposition ensoleillée mais s’adapte très bien à la mi-ombre. Elle fleurit en mai-juin de fleurs pourpres lilas.
  • Pontederia cordata est aussi une plante pour les rives du bassin. Sa floraison est constituée d’épis bleus de 20cm. Elle peut aussi être immergée jusqu’à 40cm. Elle affectionne les terres riches et humides. Elle doit être protégée du froid en hiver.
  • Caltha palustris est appelée bouton d’or des marais en raison de sa floraison dorée jusqu’au début de l’été. C’est une plante de rive qui doit avoir le pied dans l’eau. Le sol doit être riche.
  • Iris sibirica, l’iris d’eau et l’iris des marais sont des iris qui aiment avoir les pieds dans l’eau.
  • Les Nymphaea ou nénuphars demandent une profondeur minimum de 30cm. Leur floraison, courte, est renouvelée jusqu’en octobre. Ils demandent une exposition ensoleillée pour bien s’épanouir. Les couleurs varient selon les variétés. Ils aiment le calme : ne les installez pas à proximité d’un jet.

Les plantes de votre bassin vont attirer la faune naturellement. Si vous voulez introduire des poissons dans votre bassin, attendez que la végétation soit bien établie. Les poissons, qui vont utiliser l’oxygène produit par les plantes, permettront aux plantes, en retour, de se procurer du CO2. La boucle est bouclée.

Comment entretenir mon bassin ?

L’entretien du bassin du jardin se limite à quelques actions peu contraignantes. La faune permet de vous aider dans l’entretien du bassin. En effet, les poissons permettent de se débarrasser des larves de moustiques.
Les escargots aquatiques permettent d’éviter la prolifération des algues. Si vous constatez une prolifération, testez l’eau, il se peut qu’elle ne soit pas assez oxygénée. Vous pouvez nettoyer la surface de l’eau avec une épuisette à mailles fines, qui permet en outre de contrôler la prolifération des grenouilles et des crapauds.

Pour éviter de ramasser des cadavres d’animaux, laissez toujours une planche de bois flotter à la surface pour que les animaux puissent s’y raccrocher.
Les plantes immergées peuvent être plantées dans des paniers, ce qui permet de contrôler leur épanouissement, de les diviser et de les rentrer en hiver.
Pour éviter le gel, fatal pour les poissons, disposez des fagots de branches près des rives pour maintenir un échange gazeux entre le fond de l’eau et l’atmosphère.
Pour protéger le plan d’eau et en faciliter l’entretien, vous pouvez installer un filet en plastique. Il permet de récupérer les feuilles mortes et autres déchets en plus de protéger vos poissons.