La soudure vous permet de relier entre elles deux pièces de métal grâce à la chaleur dégagée par un fer à souder.
Cette opération s’effectue grâce à un alliage (ou métal d’apport) qui est la combinaison d’un métal et d’un élément chimique lui permettant de fondre rapidement.
Cet alliage va donc fondre plus facilement que les deux pièces à assembler et ainsi les souder en refroidissant.

Attention aux termes employés : le nom correct de cette technique est le brasage, mais elle est le plus souvent appelée soudure par abus de langage.

On distingue généralement deux types de soudures/brasages :

Les brasages tendres : ils concernent les assemblages de pièces n’ayant pas besoin d’une grande résistance mécanique comme les connexions électriques, les gouttières, les conduites d’eau froide. Ce sont les brasages les plus classiques, réalisés avec de l’étain pour alliage.

Les brasages forts : ce sont des travaux de plus grande complexité comme les portails. Ce sont également les assemblages pouvant se dilater comme les conduites d’eau chaude ou les chauffages. Les alliages employés pour ces tâches sont l’argent, le cuivre ou l’aluminium.

Pour connaitre les techniques de soudure les plus efficaces, consultez notre fiche dédiée.