Acaule : une acaule est une plante qui ne forme pas de tige. Les plantes acaules se développent soit en touffe soit en rosette.

Aiguillon : un aiguillon est le nom donné aux épines des cactus et des rosiers.

Bractée : la bractée est une pièce florale en forme de feuille qui fait partie de l’inflorescence.

Dolomie : la dolomie est une roche calcaire que l’on utilise dans certains substrats.

Éclaircir : éclaircir consiste à supprimer les rameaux trop nombreux. Eclaircir permet au soleil de pénétrer.

Élaguer: élaguer consiste à supprimer certaines parties des branches pour donner une forme déterminée à l’arbre.

Émonder : émonder consiste à couper les branches mortes, malingres ou malades. C’est « nettoyer » l’arbre.

Épiphyte : une épiphyte est une plante qui pousse en se servant d’une autre plante comme support.

Foliole : une foliole est une partie d’une petite feuille formant une feuille composée.

Fronde : une fronde est organe végétal qui joue le rôle d’une feuille chez certaines plantes. C’est le est le nom donné aux feuilles des fougères par exemple, qui naissent enroulées.

Glochides : les glochides sont des aiguillons miniatures, très fins, que portent certains cactus. Ils se détachent de la plante au moindre contact.

Greffon : un greffon est la partie d’une plante que l’on insère dans une autre, appelée porte-greffe, pour propager la variété ou l’espèce à multiplier.

Habillage : l’habillage consiste à éliminer une partie des feuilles ou des racines d’une plante lors du bouturage, du repiquage ou du rempotage. Il a pour but de concentré toute la vitalité de la plante dans une petite partie, afin de faciliter la reprise.

Hampe : une hampe désigne une tige florale, souvent longue et droite.

Hybride : hybride est un terme qui désigne les plantes obtenues par croisement. X est son abréviation.

Limbe : la limbe désigne la partie plate et charnue de la feuille, qui se trouve entre les nervures.

Marcottage : le marcottage est une méthode de multiplication consistant à provoquer l’apparition de racines sur une tige, sans qu’il soit nécessaire de séparer la partie à multiplier de la plante-mère, tant que les racines ne sont pas apparues.

Monocarpique : une plante monocarpique est une plante qui ne fructifie et donc fleurit, qu’une seule fois. Elles émettent alors des rejets à la base de la touffe pour remplacer la plante-mère.

Pennée : se dit des feuilles dont les nervures sont disposées comme les barbes d’une plume.

Pétiole : le pétiole désigne la queue de la feuille.

Porte-greffe : le porte-greffe désigne la plante sur laquelle on pose une greffe.

Pseudobulbe : le pseudobulbe est une sorte de tige renflée qui porte les feuilles et sert de réserve aux orchidées.

Rabattre : rabattre consiste à supprimer des branches pour provoquer le départ de nouvelles pousses.

Radicelles : les radicelles désignent les extrémités des racines, fines et très ramifiées, qui sont chargées de puiser la nourriture dans le sol.

Rapprocher : rapprocher consiste à raccourcir les branches devenues trop importantes près du tronc. Les coupes s’effectuent à l’aisselle d’un rameau « tire-sève » pour facilité la repousse. Il s’agit de laisser aux branches au moins un tiers de leur longueur.

Ravaler : ravaler consiste à couper à ras toutes les ramifications secondaires. C’est une opération de dernier recours pour essayer de sauver un arbre dépérissant.

Rhizome : un rhizome est une tige souterraine, renflée, charnue et allongée. Il peut bourgeonner pour former des tiges ou des feuilles.

Spadice : un spadice est une caractéristique des plantes de la famille des aracées (arum, anthurium, philodendron). C’est une inflorescence composée de fleurs minuscules groupées en un épi. Le spadice est en général entouré d’une spathe qi le protège.

Spathe : la spathe est une feuille transformée, souvent charnue et colorée, qui enveloppe esthétiquement un spadice, pour le protéger des agressions. Son aspect la fait souvent confondre avec la fleur.

Ssp. : spp. est l’abréviation de « sous-espèce ».

Stipe : le stipe désigne le « tronc » d’un palmier ou d’une fougère arborescente, dont la structure n’est pas concentrique ni vraiment ligneuse comme un tronc d’arbre normal.

Stolons : les stolons dont de longues tiges dénudées portant à leur extrémité une plante miniature qui peut s’enraciner et devenir autonome. Par exemple, la phalangère.

Succulente : le terme de succulente désigne les plantes grasses dont les tiges sont remplies de sucs.

Tailler : tailler consiste à supprimer les rameaux, les grosses branches et parfois les racines. La taille modifie le développement naturel de l’arbre. Elle rééquilibre la silhouette.

Tubercule : un tubercule est une tige souterraine, renflée, plus ou moins arrondie, qui peut bourgeonner pour donner naissance à une nouvelle plante.