D’origine asiatique, les hémérocalles, comptent une vingtaine d’espèce mais on trouve surtout des hybrides dans nos jardins. Plante vivace, elle fait partie de la famille des liliacées, d’où les fleurs en forme de trompette, comme le lys. Elles ont aussi l’avantage de résister au froid. Les hémérocalles sont aussi appelées « lis d’un jour » car les fleurs sont éphémères mais la floraison est sans cesse renouvelée. Très colorés, les hémérocalles illumineront votre jardin.

Quelle hémérocalle choisir ?

Les floraisons des hémérocalles s’étalent de juin à fin août si vous associez les variétés.

  • Hemerocallis citrina fleurit en juin et juillet. Ses trompettes sont jaune pâle et son parfum rappelle le muguet.
  • Hemerocallis flava peut porter jusqu’à neuf fleurs sur sa tige florale. Elles sont jaune clair et son parfum rappelle l’oranger.

Parmi les hybrides, nous pouvons citer :

  • ‘Alan’, aux fleurs rouges
  • ‘Burning delight’, aux fleurs orange vif
  • ‘Corky’, aux petites fleurs jaunes
  • ‘Neyron Rose’, aux fleurs roses rayées de blanc
  • ‘Sugar Candy’, aux fleurs mauves et à gorge orange.

Où placer les hémérocalles ?

Les hémérocalles aiment les endroits exposés au soleil. Elles supportent un endroit mi-ombragé mais la floraison s’en trouvera amoindrie.

Elles ne sont pas difficiles sur le type de sol mais elles l’aiment frais et drainé.

Eviter de les mettre au pied des haies ou des arbustes qui ont des racines qui appauvrissent le sol.

Privilégier les bordures des allées, les bords de points d’eau, les zones à drainer et les grands espaces dégagés.

Comment planter les hémérocalles ?

Les hémérocalles ne sont pas des plantes bulbeuses mais à rhizomes charnus. Elles se plantent en automne mais aussi au printemps.

  1. Bien labourer la terre.
  2. Installer les rhizomes renflés sur une petite butte au fond du trou de plantation.
  3. Placer le collet au niveau du sol.
  4. Couper les feuilles à quelques centimètres.
  5. Arroser, même s’il pleut, pour tasser la terre.
  6. Mettre un peu d’engrais au printemps.

Comment entretenir les hémérocalles ?

Les hémérocalles sont des plantes robustes et nécessitent très peu desoins.

Elles demandent un peu plus d’eau lors de la floraison.

Diviser les touffes tous les quatre ou cinq ans pour assurer une floraison abondante.

Comment multiplier les hémérocalles ?

Il existe deux modes de multiplication des hémérocalles

La bouture :

  1. Couper des tronçons de rhizome longs d’une dizaine de centimètres.
  2. Les piquer verticalement dans du sable humide.
  3. Ils seront enracinés au printemps.

La division des vieilles touffes :

  1. Dégager une motte de racines entremêlées à l’aide d’une bêche.
  2. Les séparer en plusieurs morceaux.
  3. Replanter les éclats extérieurs car ce sont les plus jeunes.