Les orchidées ont une réputation injustifiée de plantes difficiles à cultiver. Elles exigent certes des soins particuliers. Lorsque les fleurs d’une orchidée sont fanées, il y a des fortes chances qu’elle refleurisse.

Il faut bien entendu commencer par identifier l’orchidée que vous possédez.

  • L’orchidée la plus courante est le phalaenopsis car la plus simple à cultiver.
  • L’oncidium est une orchidée spectaculaire en fleurs. Elle aime l’air frais car c’est une plante d’altitude.
  • Le paphiopedilum est une orchidée qui n’est pas conseillée aux débutants. Elle demande une température minimum de 18°C.
  • Le cymbidium est une orchidée qui refleurit assez facilement si elle passe l’été dehors. Elle nécessite un pot d’au moins 25 cm de diamètre.

Comment soigner les orchidées ?

Les soins à apporter aux orchidées dépendent de l’espèce. Certains soins sont communs :

  • Le rempotage s’effectue au printemps, tous les 2 ans.
  • Les orchidées ne se rempotent pas dans un terreau horticole mais dans un support très aéré comme des morceaux d’écorce.
  • Les orchidées ont besoin de beaucoup d’eau mais celle-ci ne doit pas stagner. La meilleure façon de les arroser est de tremper le pot pendant 10 min dans une eau à 20°C. Lorsque l’écorce est saturée d’eau, il faut laisser complètement égoutter.
  • L’humidité des feuilles des orchidées est nécessaire. Pour ce faire, placer des billes d’argile sur 5 cm d’épaisseur dans un plateau. Ajouter 3 cm d’eau et déposer le pot dessus, sans que son fond soit au contact avec l’eau. Vous pouvez aussi vaporiser les feuilles aussi souvent que possible.
  • Les orchidées ont besoin de beaucoup de lumière mais pas sous les rayons directs du soleil.

Les orchidées feront votre bonheur si vous respectez les quelques conditions nécessaire à son développement et à son entretient !