Les plantes ont besoin de chaleur pour pousser. Il est inutile de semer lorsque l’air et le sol sont à une température de 10°C et moins. Les serres et les abris pour les plantes prennent tout leur intérêt car ils permettent de piéger les rayons infrarouges du soleil au travers d’un matériau transparent. Ce phénomène est appelé plus communément « effet de serre ».

Les végétaux mûrissent plus rapidement car ils sont protégés des écarts de températures, du vent et des gelées. Les serres permettent ainsi de faire parfois deux récoltes par saison.

Quel matériau d’abri pour les plantes choisir ?

  • La serre en verre est lourde et cassante et il faut aérer tous les jours en cas de fort ensoleillement. Les cultures risquent en effet de griller.
  • La serre en plastique remplace le choix de la serre en verre. Ce matériau d’abri pour les plantes présente aussi l’avantage d’être plus maniable et moins fragile. La serre en plastique ne grille pas les plantes car elles retiennent moins la chaleur. En revanche, elle provoque plus de condensation. Une aération quotidienne est nécessaire.
  • Le châssis en bois est un classique. Installé au soleil et à l’abri du vent, le châssis protège les semis et les repiquages précoces. Il est constitué d’un coffre recouvert d’une vitre ou d’un film plastique.
  • La cloche en plastique est un véritable toit en plastique. Ce matériau d’abri pour les plantes est ouvert aux extrémités. Les cloches en plastiques peuvent se mettre de bout en bout et l’ouverture permet la circulation de l’air.
  • Le tunnel est composé d’arceaux fichés en terre et d’un film transparent tendu. Il protège les cultures en pleine terre. Le film transparent est perforé pour garantir la circulation de l’air.