Certaines canalisations apparentes peuvent gâcher vos effets de décoration dans une pièce.
Un tuyau en cuivre rouillé peut proposer un contraste particulièrement inesthétique avec votre peinture toute fraiche  par exemple.
Repeindre les canalisations d’une pièce peut donc être une méthode efficace pour camoufler ces tuyaux. N’oubliez pas non plus de penser à la peinture des radiateurs qui peut également poser problème.

Précautions à prendre avant de commencer la peinture des tuyaux

Ne jamais peindre les parties détachables d’un tuyau (écrous, bouchons, bagues…).
La peinture peut en effet les rendre impossible à enlever par la suite.

Technique pour la peinture d’une canalisation

  • Commencer par décaper l’ancienne peinture du tuyau. Laisser pour cela agir du décapant sur le tuyau pendant une dizaine de minutes.
  • Gratter les derniers morceaux de peinture restants à l’aide d’un couteau plat.
  • Enlever les bagues du tuyau seulement si vous êtes sûr qu’elles ne risquent pas de provoquer une fuite. Les bagues non soudées ne poseront pas de problème pour être enlevées.
  • Passer un papier de verre fin pour poncer le tuyau de manière uniforme.
  • Dépoussiérer ensuite les canalisations avec soin pour avoir une surface uniformément lisse.
  • Passer alors la première couche de peinture avec une brosse.
    Peindre le tuyau avec minutie, élément par élément. Pour les parties des tuyaux délicates d’accès ou fines, peindre de préférence avec un pinceau à filer.
  • Laisser sécher quelques heures.
  • Démarrer la pose de la deuxième couche de peinture sur les tuyaux, en appliquant la même méthode.

Enfin, poncer légèrement  avec le papier de verre si la peinture de la canalisation ne s’est pas étalée de manière uniforme.

Sur le même sujet, pensez toujours à bien dégeler les canalisations en hiver.