L’orchidée Phalaenopsis est une plante que l’on rencontre souvent dans nos intérieurs.

La beauté et la grâce des fleurs font du Phalaenopsis une plante très appréciée. Les orchidées ont des réputations de plante difficiles. L’orchidée Phalaenopsis a l’avantage d’être l’orchidée la plus simple à cultiver.

Elle demande certes des conditions de culture précises mais les Phalaenopsis ne sont aucunement difficile à cultiver.

Vous pouvez ainsi craquer pour cette belle plante en toute sérénité !

Comment entretenir une orchidée Phalaenopsis ?

Contrairement aux idées reçues, le Phalaenopsis s’entretient facilement.

  • Arroser la plante une fois par semaine en vérifiant que l’eau ne stagne pas dans le cache pot ou la coupelle. Il s’agit d’humidifier uniquement.
  • Utiliser de l’eau non calcaire (moins de 10mg/l de Ca), type Volvic. L’eau de pluie ou l’eau osmosée convient aussi.
  • Penser à enlever les fleurs fanées.

La taille s’effectue après la floraison. Ne coupez pas la tige florale ou hampe, à ras mais au-dessus du troisième nœud ou œil en partant de la base, L’œil est un bourgeon qui ne s’est pas encore développé. On le repère grâce à une marque plus claire.

Comment rempoter son orchidée Phalaenopsis ?

Le rempotage s’effectue tous les 2 ou 3 ans, après la floraison même si les racines ou des rejets sortent du pot.

Un rempotage peut aussi être nécessaire après un excès d’eau : les racines pourrissent et les feuilles jaunissent. Le rempotage peut permettre de sauver la plante.

  1. Sortir la plante du pot
  2. Enlever la terre à orchidée
  3. Couper les racines abîmées.
  4. Choisir un pot en plastique plus grand de deux centimètres. Le Phalaenopsis aime avoir le pied serré.
  5. Mettre de la nouvelle terre en gardant la base des feuilles au niveau du mélange.
  6. Tapoter le pot pendant le remplissage pour tasser. A la fin, vous devez pouvoir soulever la plante en la tenant par son feuillage sans qu’elle perde son pot.
  7. Laisser reposer le Phalaenopsis pendant une dizaine de jour avant de reprendre le rythme d’entretien habituel.

Où placer une orchidée Phalaenopsis ?

Le Phalaenopsis demande beaucoup de lumière pour s’épanouir. Pourtant, la lumière directe lui est fatale !

La pièce doit être lumineuse mais vérifiez que la plante n’est pas en plein soleil. Pensez ainsi à mettre une distance d’environ 30 centimètres entre une fenêtre et le Phalaenopsis

L’endroit propice est une pièce éclairée, avec au moins une fenêtre, et humide comme la salle de bain.

De nombreuses orchidées, dont le Phalaenopsis, poussent dans les arbres à l’état naturel. Il n’a donc pas besoin de terre de jardin ou de terreau. L’idéal est un mélange d’écorce, d’argile et de polystyrène qu’on appelle terre à orchidée. Cette terre permet de garder l’humidité et de retenir les éléments minéraux tout en restant aérée.

Si lors de l’achat de la terre à orchidée, vous remarquez que le mélange est poussiéreux et les morceaux trop gros, rincez-le dans une passoire et cassez les gros morceaux. Ils ne doivent pas dépasser la taille d’un noyau d’abricot.