Nous connaissons tous ce problème : d’affreux trous de perçage dans le mur, qui apparaissent soudainement lorsqu’on déplace des meubles ou des tableaux. De plus, si vous voulez repeindre les murs, il est important d’enlever les chevilles au préalable et de boucher les trous de forage. C’est la meilleure façon de préparer le support pour la nouvelle couche de peinture.

Il est en fait assez facile de redonner de l’éclat aux murs. Dans cet article, on vous montre en trois étapes simples comment fermer des trous de sonde. Et pour ne pas vous tenir en haleine plus longtemps, nous commençons directement par la première étape.

Étape 1 : enlever la cheville et nettoyer le trou, si nécessaire

Afin de fermer le trou de forage inesthétique, vous devez d’abord retirer du mur la cheville qui y est coincée. Idéalement, la fiche peut être saisie avec une pince ou même avec la main et retirée très facilement.

Pour les cas un peu plus compliqués, il existe un petit truc : prenez une vis pour vous aider et vissez-la dans le goujon. Lorsque vous remarquez que la vis saisit le goujon, vous pouvez les retirer tous les deux du mur avec une pince. Même avec un tire-bouchon, vous pouvez généralement retirer le bouchon du mur assez facilement.

Si le mur d’où vous retirez la cheville est tapissé, faites attention et veillez à ne pas endommager le papier peint. Lorsque vous retirez la cheville, vous pouvez par exemple tenir le papier peint très près du trou avec deux doigts, afin qu’il ne se déchire pas.

Il est recommandé d’aspirer le trou avant de le fermer afin que la masse de remplissage puisse se lier de manière optimale avec la maçonnerie environnante.

Étape 2 : fermez le trou dans le mur

Une fois que le bouchon est retiré du trou, l’étape suivante consiste à fermer le trou de forage avec un composé de remplissage approprié.

Maintenant vous avez différentes options. Vous pouvez choisir la variante simple et acheter de la pâte de réparation prête à l’emploi ou simplement mélanger votre propre pâte.

Pour ce faire, utilisez du plâtre ou du mortier en poudre et mélangez-le avec un peu d’eau dans un petit bol. Lorsque le mastic est prêt, humidifiez le trou avec un peu d’eau afin que le mastic puisse bien adhérer. Versez maintenant le mélange dans le trou avec une spatule, il est préférable de remplir le trou aussi profondément que possible dans le mur et de ne pas le fermer seulement superficiellement.

Lorsque le trou est fermé, il suffit d’essuyer l’excès de masse avec votre doigt humide et de répartir la masse uniformément autour du trou pour créer une surface plane. Laissez la zone traitée bien sécher. Parfois, la masse peut se contracter un peu pendant le processus de séchage. Dans ce cas, il suffit d’appliquer un peu plus de mastic et de le laisser bien sécher à nouveau.

Étape 3 : poncez et peignez la zone remplie

Après avoir fermer le trou de forage, assurez-vous que la surface est régulière et que la zone sur laquelle vous avez travaillé est moins visible. Vous pouvez obtenir une surface lisse en ponçant la zone avec un papier de verre fin après qu’elle ait complètement séché. Selon le mastic que vous utilisez, vous pouvez maintenant apprêter la zone ou la recouvrir directement de peinture murale. Ainsi, presque personne ne remarquera qu’il y avait un trou de forage à cet endroit il y a peu de temps.

C’était assez facile. Si vous scellez les trous de forage de cette manière, vos murs seront bientôt comme neufs et personne ne verra que vous avez fait quelques retouches ici et là.

Le trou est trop grand

Il arrive, dans le feu de l’action, que le trou percé soit trop gros. C’est énervant, soit, mais il n’y pas de quoi s’affoler. Que faire lorsqu’il est impossible de percer un autre trou à côté? Il y a plusieurs moyens simples de réparer les dégâts.

Des cure-dents

Si la cheville ne veut pas tenir et que vous n’en avez pas de plus grosse sous la main, vous pouvez appliquer une astuce toute simple: glissez quelques cure-dents ou allumettes dans le trou autour de la cheville. Cassez ou coupez ce qui dépasse. Cela permet de fixer la cheville. Ensuite, serrez doucement la vis.

De l’enduit

Évitez à tout prix d’utiliser du dentifrice, ce serait la catastrophe assurée. Pour un résultat satisfaisant, choisissez de l’enduit. C’est un peu plus long, mais nettement plus efficace. Remplissez d’abord le trou d’enduit et enfoncez-y la cheville. Enlevez l’enduit excédent et, si la cheville dépasse du mur, enfoncez-la avec un ciseau à bois. Puis, il est nécessaire d’avoir un peu de patience, ou en profiter pour aller dîner, car il faut attendre environ deux heures pour que l’enduit durcisse. Et que vous puissiez achever votre travail.

Une autre solution consiste à boucher le trou avec une pâte à deux composants modelable spécialement conçue pour le colmatage. Après avoir bien pétri la quantité de pâte nécessaire, servez-vous de ce mélange pour boucher le trou. Ensuite, enfoncez-y la cheville et enlevez l’excédent de pâte. La pâte entourant la cheville va durcir, assurant ainsi un bon maintien.

Des bandes plâtrées ou des voiles non tissés de réparation

Découpez proprement un morceau de bande correspondant à la taille du trou et enroulez-le autour de la cheville. Humidifiez-le, puis enfoncez la cheville dans le trou. Dans ce cas également, il faut attendre que le plâtre ait durci. Les voiles de réparation fonctionnent selon le même principe, mais sèchent un peu plus vite.

Le trou est trop petit

La façon la plus simple d’agrandir un trou trop petit est bien sûr d’utiliser une mèche plus grosse. Mais si vous n’en avez pas, pas de souci. Faites comme les pros, reprenez votre perceuse avec la mèche utilisée précédemment et repercez dans le même trou en décrivant de petits cercles.

Le trou est trop profond

Dans ce cas également, surtout, pas de panique. Grâce à nos astuces bricolage, réduire la profondeur d’un trou de perçage n’a vraiment rien de sorcier.

L’astuce de la vis

La cheville a disparu dans les profondeurs du trou de perçage? Prenez une vis et tournez-la doucement, à la main, pour l’enfoncer dans la cheville. Puis tirez sur la vis jusqu’à ce que la cheville affleure à la surface du mur. Serrez ensuite délicatement la vis. En se dilatant, la cheville se fixe alors dans le trou.

Avec de l’enduit ou de la pâte modelable à réparer

Tout comme un trou trop large, un trou trop profond peut être corrigé facilement avec de l’enduit. Remplissez le trou d’enduit, puis enfoncez-y la cheville. Enlevez l’excédent d’enduit à la surface du mur. Veillez à ce que l’enduit soit bien sec avant de serrer la vis.

Quel produit utiliser pour reboucher un trou dans le mur ?

Votre mur est troué après avoir retiré une étagère ou enduré un gros choc ? Inutile de transpirer, vous pouvez tout à fait le reboucher vous-même. Que ce soit à cause d’une cheville de vis, d’un clou, ou d’un accident plus important, vous pouvez être confronté à un trou dans le mur à tout moment. Mais qu’il s’agisse d’un simple petit trou ou d’un enfoncement du mur conséquent, il est important d’intervenir dessus rapidement. Par soucis d’esthétisme tout d’abord mais aussi pour éviter que les choses n’empirent et que le trou n’augmente ou que le mur ne se fissure autour.

Si votre mur est en briques, en aggloméré ou tout simplement en plâtre, vous pouvez utiliser le Rebouche sols et murs Sinto pour combler le trou qui s’y trouve. Prêt à l’emploi, cet enduit de rebouchage permet de lisser facilement et en un tour de main une surface. Plus résistant qu’un enduit traditionnel, il adhère rapidement et surtout, ne se rétracte pas après avoir séché. Pas besoin de remettre une seconde couche donc une fois le travail terminé.

Les 3 étapes pour reboucher un trou dans le mur

Étape 1 : commencer par préparer le support

Afin que l’enduit de rebouchage adhère bien et que le résultat soit propre, il faut commencer par nettoyer le support et son contour. Pour cela, enlevez les parties friables du trou, puis poncez ou brossez à l’aide d’une brosse métallique autour et à l’intérieur dans le cas d’un large trou. Terminez en dépoussiérant la zone, en aspirant les résidus grâce à un aspirateur.

Étape 2 : reboucher le trou avec l’enduit

Une fois le nettoyage terminé, vous pouvez déboucher votre tube de Rebouche sols et murs Sinto. Remplissez le trou avec l’enduit prêt à l’emploi en débordant de la cavité. Laissez le produit prendre puis lissez le surplus avec un couteau à enduire.

Étape 3 : laisser sécher et peindre si nécessaire

L’application du Rebouche sols et murs Sinto terminée, laissez sécher 4 heures (pour un trou de quelques millimètres) et 12 heures (pour des rebouchages plus importants). Lorsque le durcissement est achevé, poncez au grain moyen puis dépoussiérez en aspirant les résidus. Une fois le produit sec, vous pouvez le repeindre afin d’uniformiser la surface, ou même le percer à nouveau si besoin !