En regardant le terrain dont vous disposez, vous vous dites sûrement qu’aménager un espace dédié aux activités ludiques de vos enfants serait une bonne idée. Et vous avez raison ! Voilà un argument supplémentaire pour les inciter à jouer dans le jardin, à l’air frais. Alors, par où commencer ? Vous êtes décidé à vous occuper de cette installation, mais ne vous précipitez pas pour autant. Découvrez comment réaliser une aire de jeux pour enfant en prenant en considération ces cinq points clés.

1er point : le choix des activités de l’aire de jeux

Avant de songer à l’aménagement technique de l’aire de jeux, le choix des équipements s’impose. Vos enfants sont déjà au courant de ce projet ? Demandez-leur alors quels sont les agrès qu’ils apprécient le plus. Si vous comptez plutôt leur faire la surprise, tentez de vous souvenir de leurs habitudes de jeux. Passent-ils leur temps dans le bac à sable ou apprécient-ils de passer d’un trapèze à une échelle pour redescendre par les toboggans ? Si vous avez du mal à choisir et que votre budget vous le permet, n’hésitez pas à vous tourner vers un portique de jeux. En fonction du modèle, il sera assez complet et bien équipé. Rien ne vous empêche par la suite d’installer non loin de ce portique un trampoline ou un bac à sable.

2e point : la sécurité à privilégier avant de réaliser une aire de jeux pour enfant

Maintenant que vous savez quel espace de jeux d’extérieur vous désirez installer, il est temps de se pencher sur l’aspect sécuritaire du projet. En effet, en tant que parent, vous n’êtes pas sans savoir qu’il est primordial d’assurer la sécurité de votre progéniture. Lorsqu’ils jouent, les enfants s’emportent parfois. Ils voient un mur d’escalade et veulent à tout prix y grimper. Le point à ne pas négliger est donc l’espace que vous allez allouer à cette zone de jeux. Même si vous avez un petit jardin, veillez à délimiter un périmètre qui permet de se déplacer librement, sans être gêné par des obstacles. Les enfants doivent pouvoir courir tout autour et vous, parent, devez y avoir accès facilement en cas d’accident quelconque. Enfin, la stabilité de chaque élément doit être régulièrement vérifiée.

3e point : les matériaux de la zone de jeux

Une aire de jeux d’extérieur est exposée à la météo changeante et aux intempéries en tout genre. De ce fait, il convient de sélectionner des matériaux robustes, résistants, qui ne se détériorent pas trop vite. Parmi les matériaux les plus communément utilisés, vous pouvez trouver le bois, l’acier ou encore le polyéthylène. Il est clair que tous ne se valent pas en termes de prix et certains demandent davantage d’entretien pour durer. À titre d’exemple, les spécialistes recommandent pour les aires de jeux des particuliers de miser sur le bois naturel autoclave. Ce matériau est généralement traité en amont par les entreprises qui fabriquent les équipements. Il ne pourrit donc pas lorsqu’il entre en contact avec l’humidité et demande un minimum d’entretien à l’année. Le bois est par ailleurs très esthétique. Si votre budget est plus restreint, le polyéthylène demeure une valeur sûre.

4e point : les travaux préparatoires et la fixation des structures

Avez-vous pensé à également regarder du côté de votre sol avant de créer votre aire de jeux ? Il est indispensable que le sol de votre jardin soit prêt à recevoir la structure entière du portique, qui pèse un certain poids. Pour mener à bien votre projet de construction, vérifiez que votre sol est parfaitement plat. Si ce n’est pas le cas, il faudra effectuer un terrassement pour assurer la stabilité des équipements et pour accueillir le revêtement de sécurité. Une entreprise peut le faire pour vous si cette tâche vous dépasse. Elle préparera une zone qui supportera toutes les installations, sans risque de tassement. Enfin, si vous optez pour un portique, regardez comment se fixent les éléments, afin de ne pas éprouver de difficulté à les démonter dans le futur.

5e point : le choix du sol amortissant de l’aire de jeux

Les aires de jeux dans les jardins publics sont toujours dotées d’un revêtement de sol amortissant, car une chute n’est jamais loin ! Veillez également à en choisir un pour l’espace de jeux d’enfants. Même si vous envisagez d’installer seulement des structures gonflables, il faudrait prévoir un revêtement de sol, car le gazon ne suffit pas. Les spécialistes des aménagements d’extérieur recommandent d’opter pour un sol souple. Il présente l’avantage d’être personnalisable et résistant. Les enfants peuvent alors s’amuser en toute sécurité. Pour les personnes qui ont moins de budget, elles peuvent opter pour un sol meuble, qui fera amplement l’affaire si la hauteur de chute n’est pas trop élevée.